RECHERCHER
PAR CATEGORIE

RECEVEZ LES DERNIÈRES PUBLICATIONS DANS VOTRE BOÎTE MAIL


ME CONTACTER


Les photos et les recettes de ce site sont le fruit de mon travail. Ils sont protégés par le droit de la propriété intellectuelle et ne peuvent être utilisés sans mon accord explicite préalable.

© 2016/2019 Emilie Munck Montuclard

Politique de confidentialité

 

   

PAIN EN COCOTTE

Pain en cocotte - © Emilie Munck Montuclard

J’adore le pain. Sous toutes ses formes : pain de campagne, baguette, pain rustique, pain aux céréales, pain de seigle…

J’aime l’acheter en boulangerie et j’aime aussi le faire moi-même. Parce que j’aime bien mettre les mains dans la farine et parce que j’adore l’odeur que cela dégage lors de la cuisson.

Là, on ne met pas les mains dans la farine. L’avantage de cette recette, c’est que vous n’avez pas besoin de passer beaucoup temps en cuisine. Il n’y a pas de pétrissage. En revanche, cela ne veut pas dire que la préparation est rapide. Au contraire. C’est un peut comme s’il fallait laisser au pain le temps de se travailler tout seul. Donc, on mélange les ingrédients la veille et on leur laisse toute la nuit pour agir : les levures mangent les sucres, se reproduisent, produisent des bulles qui sont emprisonnées dans les protéines de la farine (le fameux gluten) et la pâte lève tout doucement. Il ne reste plus qu’à la cuire. Dans une cocotte couverte placée dans un four bien chaud. Vous obtenez alors un beau pain rond avec une belle croûte dorée et croustillante et une mie aérée et moelleuse.

 

PAIN EN COCOTTE

Ingrédients

 – 500 g de farine T80
 – 2 sachets de levure boulangère
 – 1 c. à café de sel
 – 400 ml d’eau chaude (40°C)

Instructions

1- Mélangez la farine, la levure et le sel. Ajoutez l’eau chaude (elle doit être chaude, pas brûlante, comme l’eau de votre douche !) et mélangez bien. Laissez le saladier dans un coin de votre cuisine pendant 12 heures, recouvert d’un torchon propre humide.

2- Normalement, si les levures ont bien travaillé, la pâte a gonflé (si elle est plus que souple, c’est normal) ; il va falloir la dégazer. Décrochez-la des bords du saladier et faites-la tomber sur votre plan de travail généreusement fariné. Rabattez chaque bord vers le centre avec la farine et déposez la pâte sur un torchon propre également fariné. Emballez et laissez reposer encore 2 heures.

3- Préchauffez votre four à 240°C (en convection naturelle). Mettez-y la cocotte vide avec son couvercle pendant 15 minutes.

4- Sortez la cocotte avec beaucoup de précautions (elle est brûlante) et versez la pâte à l’intérieur. Remettez le couvercle et enfournez pour 30 minutes. Au bout de ce temps, retirez le couvercle et poursuivez la cuisson encore 10 à 15 minutes en fonction de la couleur de la croûte.

5- Sortez le pain de la cocotte à l’aide d’une spatule (en faisant bien attention de ne pas vous brûler) et déposez-le sur une grille pour le faire refroidir. Conservez-le emballé dans un torchon propre.

Notes

Si vous souhaitez apprendre plein de choses sur les farines, je vous renvoie à un article que j’ai écrit pour Mon Quotidien Autrement : Farines, fécules, levures : les connaître et les utiliser

VOIR D’AUTRES RECETTES

VOIR D’AUTRES RECETTES

No Comment

Post A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.